Vous êtes ici : Accueil / Cadre de vie / Contrat de ville



Contrat de ville

Le quartier « Les Iles – Bois Jolivet – Bellerive » à Bonneville est reconnu comme prioritaire (QPV) au titre de la politique de la ville et comme projet d’intérêt régional au titre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPRNU). Entre 2019 et 2029, ce sont 10 ans de travaux qui vont révolutionner le quartier.

Ce quartier, bien qu’intégralement situé en continuité le long de l’Arve, est composé de trois secteurs distincts compte tenu de leur fonctionnement autonome et des coupures géographiques et urbaines qui les séparent les uns des autres (l'Arve entre les Iles et le Bois Jolivet d’une part et le secteur Bois-Jolivet et le secteur Bellerive ne sont reliés entre eux que par les bords de l’Arve). Ainsi, la configuration de ces trois quartiers explique-t-elle un traitement urbain successif et dissocié ; le projet de renouvellement urbain concentre son intervention sur le quartier des Iles. La signature d'une convention entre les différents partenaires/financeurs fin 2018 a marqué le début d'une phase de travaux qui durera 10 ans. Les ambitions du futur nouveau quartier sont multiples : mixité sociale, réhabilitation de l'école, amélioration du cadre de vie et de la qualité environnementale...

Budget du projet

Le coût global des travaux de l’opération de renouvellement urbain est estimé à près de 55,3 millions d’euros et acte une participation de l’ANRU de plus de 9 millions d’euros au titre du nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU). La convention pluriannuelle de renouvellement urbain comprend les coûts de démolition des 258 logements, d’aménagement des espaces extérieurs du site, de reconstitution de l’offre de logements locatifs sociaux, de la rénovation de l’école des iles, d’accompagnement et de relogement des ménages impactés, de construction des logements en accession sociale sur le site. Ce montant n’intègre pas l’investissement privé lié à la réalisation des logements en accession libre et en locatif intermédiaire. Le montant représente 55 270 000€.
Ventilation de ce projet ambitieux :

  • ANRU : 9 024 000€
  • Commune de Bonneville/CCFG : 3 217 000€
  • Région Auvergne Rhône-Alpes : 5 000 000€
  • Département de Haute-Savoie : 2 893 000€
  • Halpades : 37 135 000€


Le projet prévoit, par phases, la démolition de 258 logements locatifs sociaux Halpades répartis sur 9 bâtiments (4 barres et 5 tours). Il s’inscrit dans le cadre d’une opération d’aménagement plus large qui permettra de produire, sur site, une offre de logement plus diverse répondant aux objectifs du NPNRU. Les 258 logements locatifs sociaux démolis seront pour l’essentiel reconstruits en dehors du quartier sur des emplacements situés à proximité du centre-ville.

Retrouvez l'intégralité du contrat de ville!

En téléchargement.

En savoir plus