Vous êtes ici : Accueil / Cadre de vie / Voirie et infrastructures / Pont Aval sur l'Arve



Pont Aval sur l'Arve

Depuis le 14 juin 2010, le Pont aval sur l'Arve est ouvert à la circulation!

Afin d’améliorer les déplacements dans la vallée et les flux de transit en aval de Bonneville, la CCFG s’est engagée dans la réalisation d’un nouveau franchissement de l’Arve.Ce pont se trouve en aval de Bonneville entre l'avenue Mozart (Rive Gauche - centre pénitentiaire) et le terrain "du foirail" (Rive droite, Avenue de Genève). Il complète le pont du centre ville et celui récemment construit dans les zones industrielles d'Ayze et de Bonneville.

Ce nouvel équipement, auquel le Conseil Général de la Haute-Savoie s'est associé à hauteur de 50 % des investissements, facilite les déplacements entre les quartiers et allège par conséquent les flux de circulation actuels en centre ville.

Rappel de l'historique:

Suite à un concours réalisé courant 2006, 3 projets avaient été présentés à la CCFG ; et c’est le groupement de maîtrise d’œuvre Jean Muller International, Architecte et Ouvrages d’art, et Paysage Plus qui a été retenu par le jury.

Jean Muller International a notamment conçu le pont à Hauban permettant à l’A49 de traverser l’Isère, le pont sur le bras de la Plaine à la Réunion, ou encore la seconde voie expresse traversant Bangkok en Thaïlande.

Pour répondre à l’évolution des flux de circulation, aux contraintes techniques de construction, aux aspects sécuritaires, à la pérennité de l’ouvrage et à sa maîtrise financière sur le long terme, un pont à hauban allie une structure béton à 17 câbles de retenu et de haubanage, a été imaginé. La dimension esthétique a également été prise en compte dans la réflexion, tout comme la séparation des modes de déplacement. Deux passerelles réservées aux modes doux (vélos, piétons, etc.), longeront l’axe routier de chaque coté de la voirie réservée à la circulation.

Le raccordement aux voiries existantes a bien entendu été pensé, avec notamment la réalisation d’un giratoire Rue Mozart du coté de la maison d'arrêt, afin de gérer les flux provenant du pont, de l’Avenue Pierre Mendès France, et de la queue du Borne.