Fonds air-industrie

Ville respirable

Dans la continuité des actions mises en place sur le territoire, la CCFG affirme son engagement en faveur d’une meilleure qualité de l’air en ayant répondu à l’appel à projet « Villes respirables à 5 ans ».

Il vise à faire émerger des mesures exemplaires pour l’amélioration de la qualité de l’air afin de garantir, dans un délai de 5 ans, un air sain aux populations. Ces territoires contribuent au déploiement local des dispositions de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verteLa communauté de communes Faucigny Glières fait partie des 20 collectivités lauréates « Villes respirables en 5 ans ».

En mars 2017, la CCFG a signé avec de nombreux partenaires le fonds air industrie, petit frère du fonds air-bois, mais premier dans sa catégorie au niveau national.

C'est en effet la première convention dans notre pays qui aidera les industriels à canaliser les fumées et à les épurer en respectant un abattement supérieur à 99 % des particules fines PM (notamment PM 2,5 et PM 1) de façon durable.

Au cours de ces 5 ans, les 4 premières années sont réservées au déploiement du dispositif d’aide aux entreprises de la Communauté de Communes Faucigny Glières et la dernière année permettra d’évaluer l’opération. Pour autant, un bilan d’activité est réalisé chaque année pour établir l’avancement du programme, préciser les modalités d’aide, prévoir les budgets nécessaires et les éventuels redéploiements de crédits.

Chaque industriel qui remplirait les conditions d’éligibilité se verrait octroyer une aide allant jusqu’à 50% de l’installation de filtration (fourniture + raccordements + pose + filtre à charbon). Dans le respect de la réglementation européenne, l’aide, pour les grandes entreprises ne pourra excéder 40% plafonnée à 400 000€ par entreprise.

Intéressé par un dépôt de dossier de candidature

Cette convention est signée avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil départemental de Haute-Savoie, le Syndicat mixte d’Aménagement de l’Arve et ses affluents (SM3A) et le Syndicat national du décolletage (SNDEC).